Fist fucking

Le Fist-Fucking ou fisting, est une pratique sexuelle consistant à pénétrer le vagin ou le rectum de sa (ou de son) partenaire avec la main (ou plutôt le poing, fist en anglais). Malgré son nom, le fist-fucking ne sous-entend pas la pénétration du poing fermé dans le vagin ou le rectum, mais plutôt une lente introduction de la main dont les doigts sont gardés tendus et groupés dans l\'orifice préalablement abondamment lubrifié et distendu progressivement. Une fois l\'introduction effectuée, le poing peut être fermé, ou les doigts rester droits. En raison de ses risques potentiels, du manque de connaissances, lui-même créateur de risques et de craintes, de la douleur et de tabous sexuels, la pratique du fist-fucking reste bien plus confidentielle que celle d\'autres activités sexuelles. Malgré l\'association habituellement faite entre fist-fucking anal et homosexualité masculine, cette pratique est toute aussi répandue chez les hétérosexuels. Le fist-fucking anal est perçu comme agréable par les hommes qui le pratiquent en raison de la stimulation de la prostate engendrée. De même, le fisting vaginal est pratiqué par des femmes de toute orientation sexuelle. Les rares cas de masturbation par ce biais sont l\'apanage de femmes d\'une souplesse particulière










Fessee

La fessée est une forme traditionnelle de châtiment corporel. Dans certains États des États-Unis, les écoles peuvent administrer une fessée aux élèves indiscipliné(e)s à l'aide du paddle. Dans certains pays comme Singapour, la justice peut condamner les coupables de certains crimes à une fessée à la canne de rotin. Celle-ci est très douloureuse et laisse des traces marquées. La fessée peut également être pratiquée à des fins érotiques ou de discipline domestique entre adultes consentants. Des clubs entre adultes masculins adeptes de la fessée ont été créés à la fin des années 1980 en France (Club CLEF en 1988), Hollande (Castigatio en 1988), Angleterre (Club 31 et d'autres clubs), Belgique (Spankclub qui a maintenant disparu), USA et d'autres pays occidentaux. L'écrivain et philosophe Jean-Jacques Rousseau a expliqué comment il avait pris goût à la fessée en la recevant de la main de sa gouvernante, Mlle Lambercier, soeur d'un pasteur chez qui il était en pension. Le chapitre premier des Confessions établit clairement le lien entre la fessée reçue dans l'enfance et le désir de continuer de la recevoir une fois devenu adulte. La fessée peut être administée sur les vêtements, sur les sous-vêtements, ou sur les fesses nues. Instruments pouvant servir à administrer une fessée [ badine, brosse à cheveux, canne souple en rotin (le célèbre- canin- tel qu'il se pratiquait dans les écoles du Royaume-Uni et dans de nombreux pays du Commonwealth), ceinture (et ceinturon) chausson (ou semelle ou pantoufle, chicotte fouet en cuir utilisé dans certains pays d'Afrique comme le Congo et le Bénin, cravache, cuillère en bois, férule,fouet, martinet,paddle, règle, strap, tawse (sorte de bande de cuir épais fendue sur la moitié de la longueur en deux ou trois lanières, qui était utilisée en Écosse), verges La fessée peut être de plus où moins longue durée selon le cas du condamné et l'estime de la personne fessante.

Flagellation

La flagellation est un acte qui consiste à fouetter le corps humain avec un fouet, des lanières, ou une tige souple, ou encore tout autres objets du même type. Dans les relations BDSM, la flagellation est un fort symbole de domination pour celui qui l'exécute. La flagellation est presque toujours pratiquée de façon légère, de manière à ne pas blesser gravement la personne qui reçoit les coups. La personne flagellée tient le rôle de soumise. Elle offre les parties de son corps que lui 'réclame' son 'maître'. L'excitation sexuelle associée à la situation met en jeu l'exhibitionnisme, le voyeurisme, le fétichisme et le sado-masochisme. La stimulation physique judicieusement dosée de certaines zones sensibles (seins, fesses, périné, sexe, etc.) peut conduire certaines personnes à l'orgasme. Parfois la personne soumise peut être attachée (menottes, bondage, et quelquefois sur du mobilier très spécial (cheval d'arçon, croix de Saint-André... sachant que l'ambiance fait souvent partie intégrante de la 'cérémonie').

Fouet

Le fouet est un instrument composé d'une ou plusieurs lanières, généralement en cuir, et d'un manche. Ses usages sont liés à sa composition : la longueur de la lanière permet de frapper la peau d'un être humain ou d'un animal pour le blesser ou le faire souffrir. La vitesse de la lanière fait que le bout atteint une vitesse telle qu'elle provoque un bruit sec. Dans les relations BDSM, la flagellation est un fort symbole de domination pour celui qui l'exécute. La flagellation est presque toujours pratiquée de façon légère, de manière à ne pas blesser gravement la personne qui reçoit les coups.

Face sitting

Le Facesitting, littéralement - s'asseoir sur le visage -, est une forme de fétichisme sexuel. Comme son nom l'indique, cette pratique sexuelle consiste à s'asseoir sur le visage de son/sa partenaire. Lors de cette pratique, le cunnilingus ou l'anulingus peut être effectué, mais peut aussi être recherchée une forme d'étouffement ou d'écrasement. Certains objets peuvent être utilisés, et la personne peut être attachée par exemple. Scatologie et urophilie peuvent être pratiquées. Il est à noter que cette pratique, considérée comme jeu SM, est aussi très présente chez les Fat Admirers (amateurs de femmes corpulentes), qui recherchent dans cette pratique soit une sensation d'écrasement extrême, soit une forme d'humiliation


Pour plus de définitions et des images de meilleure qualité, inscrivez-vous ou connectez-vous.